LA MUSIQUE CARNATIQUE : TRADITION CLASSIQUE DE L’INDE DU SUD





L'Inde est un pays grand comme environ six fois la France. Son histoire et son patrimoine culturel ont été forgés depuis des temps immémoriaux.

J'ai ressentis très tôt un intérêt pour ce pays et sa culture et tout spécialement pour sa musique. En 1981 j'ai eu l'immense chance de pouvoir étudier l'art musical traditionnel et classique du Sud de l'Inde avec un maître de grande réputation. Ces pages lui sont dédiées et si cela vous intéresse, vous pourrez les consulter et en découvrir plus sur cet art musical.

La Musique Karnatique ou Carnatique, appelée Carnatic Music en Anglais et Karnataka Sangîtha en Sanskrit, est l'art musical traditionnel et classique de l'Inde du Sud ou méridionale appelée parfois l'Inde dravidienne. La carte ci-dessus vous permettra de situer globalement cette partie méridionale de l'Inde.

Ce style musical est ainsi nommé d'après son origine géographique en faisant référence à la région du Karnataka. Le Karnataka est de nos jours un état de la fédération indienne. La capitale du Karnataka actuel est Bengalore. Mais la musique Karnatique doit aussi sa dénomination au sens du mot karnataka, qui en Tamoul signifie pur ou non altéré par des influences extérieures, c'est-à-dire authentique. En effet et contrairement au style musical Hindustani de l'Inde du Nord influencé par la culture persanne, la musique Karnatique a gardé sa saveur et des caractéristiques propres à la culture et aux traditions de l'Inde du Sud.

Cette région méridionale de l'Inde, est celle qui correspond globalement aux régions et états parlant les langues dravidiennes :

-
Andhra Pradesh - capitale : Hyderabad - langue : Telugu;

-
Karnataka - capitale : Bengalore - langue : Kannara;

-
Kerala - capitale : Thiruvanathapuram (ou Trivandrum) - langue : Malayalam;

-
Tamilnadu - capitale : Chennai (Madras) - langue : Tamoul.

Les limites de la zone géographique de la musique Karnatique s'étendent jusqu'à Mumbay (Bombay) et en partie jusqu'à à l'Orissa. Il n'y a bien sûr pas de limite géographique abrupte séparant la musique du nord de l'Inde et celle du sud. Dans les régions où les deux systèmes se rencontrent et se côtoient, il y a toutes sortes d'influences réciproques et une subtile cohabitation entre ces deux grands arts musicaux.

Haut de page