Le Chat qui venait du ciel

Le Chat qui venait du ciel, un roman de…

Le Chat qui venait du ciel

Hiraide Takashi
Traduit du japonais
par Elisabeth Suetsugu

Éditions Philippe Picquier
Collection Picquier poche


Voici un roman touché par la grâce, celle d’un chat « si petit et si frêle qu’on remarquait tout de suite ses oreilles pointues et mobiles à l’extrême ». C’est ainsi que commence la présentation de cet ouvrage sur la quatrième de couverture…

Ce roman écrit d’une plume musicale, fait vibrer l’air du jardin d’une ancienne demeure où s’installe un jeune couple; le petit chat de la maison voisine va entrer dans la vie de la jeune épouse et de son mari et leur apporter un bonheur simple mais bientôt obscurci par la disparition de cet être aimé.

HIraide Takashi met en scène deux « couples de personnages », le petit chat et le jardin, qui forment comme un contrepoint aux deux personnes formant le jeune couple. Cette polyphonie tantôt musicale et sonore, tantôt picturale, dépeint avec légèreté et grâce la relation de tendresse et d’amour entre la femme et son mari ainsi que leur attachement au monde naturel animal et végétal.

C’est une histoire simple qui une fois le livre refermé, continue à nous habiter. Elle peut aussi, en-dehors du fait de nous introduire dans la culture et la littérature japonaise, nous questionner sur nos vies citadines souvent coupées du monde de la nature et du ciel !

JJR
avril 2010